Le gaspillage de transport

25 juillet 2014

Il est surprenant de voir combien sont prêts à dépenser divers services de l’entreprise pour ne créer en définitive que du gaspillage de transport. Le plus magnifique exemple est celui-ci :

Combien d’argent dépensé pour zéro valeur ajoutée ?

Maintenant faites le tour de votre usine avec une fiche de relevés avec quelques intitulés du type :

– chariot élévateur,

– gerbeur,

– transpalette,

– convoyeur à bande,

– convoyeur à rouleau,

– robot de manutention,

– bol vibrant et accessoires,

– chariots « maison » sur roulettes pour le transport de composants et produits,

– bacs de manutention,

– etc. (tout ce qui coûte de l’argent, qui sert à déplacer des pièces, et qui n’apporte pas de valeur ajoutée au produit)

Bâtonnez à chaque appareil observé.

Faites les sommes d’appareils.

Multipliez par leur valeur d’achat.

Combien votre entreprise a t’elle dépensé en vain ?

Combien de personnes sont dédiées à utiliser ces appareils ?

Cela coûte combien à votre entreprise chaque année ?

N’oubliez pas d’ajouter les coûts de « prestations logistiques » parce que vos magasins sont « trop petits »…

Comprenez-vous maintenant pour Taiichi Ohno détestait les « ingénieurs à catalogues » ?

Ce n’est pas fini concernant le gaspillage de transport (distances inutiles, etc.). A suivre…

 

 

Publicité : Tous les détails sur le gaspillage de transport et les 6 autres gaspillages – surtout comment les détecter et lutter contre -, la fiche de relevés et les 6 autres outils de la qualité dans notre formation pratique sur le terrrain « les indispensables du lean ». Comment éviter de gaspiller son capital inutilement dès l’étape Ingénierie dans notre programme de formation « Lean Ingénierie »

 

Publicités

Les feux rouges

6 septembre 2013

Je profite de l’actualité d’aujourd’hui (Les feux rouges ont disparu à Abbeville) pour remettre en avant mon article prémonitoire sur le sujet.

Les feux rouges disparaitront totalement un jour, le jour ou plus de maires comprendront l’intérêt qu’ils ont à les supprimer – plutôt qu’a leur adjoindre des radars et des cameras pour les faire respecter, avec toutes les dépenses inutiles et gaspillages qui vont avec.

Mon propos n’est pas là. Ma question est : ne sommes nous pas tous dans nos entreprises, tels des maires, des installateurs de feux rouges à gogo ?

Le lean pose la même question : où sont arrêtés les produits qu’attendent vos clients avec impatience, et par voie de conséquence les euro qui font cruellement défaut à votre trésorerie ? Dans un bac sur une étagère du magasin des produits finis depuis des mois ? Dans un bac au pied d’une machine en attendant que la machine suivante soit libre ? Sur un bureau en attendant que votre collègue soit libre pour valider votre devis ou la facture ?

Lire le reste de cette entrée »


PSA reportage « ils se battent pour sauver leur usine », quartier général, Direct8 [2]

24 février 2012

Fait suite à cet article

Sujet de l’article : Comment le lean pourrait aider les opérateurs de production, leurs team leaders, et leurs superviseurs, à réussir à pérenniser leur usine.

Réaction au film « ils se battent pour sauver leur usine », diffusé sur Direct8, dans l’émission quartier général, le 21 novembre 2011.  [Le documentaire ne se trouve plus sur le net, mais on doit pouvoir vous dépanner.]

Introduction :

Un film intéressant qui soulève les bonnes questions et qui montre comment les gens de la base s’investissent dans leur entreprise, avec leurs moyens à eux. Malheureusement ils ne semblent que très peu soutenus par le système de management, peu formés ; et la culture du respect, de la qualité et du juste à temps n’en sont qu’a leurs balbutiements. Quand on voit ce que donnent ces personnes en temps et en énergie – une vie entière pour l’un d’eux – on se dit qu’ils méritent vraiment un coup de main du vrai lean – pas du copier-coller d’outils.

On voit dans le film que le manager de ligne Bruno à acquis les bons réflexes lean, à compris les concepts lean, les pratique au quotidien, sait les expliquer. Malheureusement « le Système » ne l’aide pas et n’est pas support pour en tirer les bénéfices pour l’entreprise et les employés.

Commentaires (suite) :

– Les mauvaises nouvelles du petit matin :

Bruno est un manager garant de la productivité. Au petit matin il a les résultats de… la veille. 7 véhicules perdus en équipe A, 15 en équipe B. Solution mise en œuvre chez PSA : il va falloir mettre un coup de collier aujourd’hui.

Dans le TPS, on suit minute par minute la progression par rapport à l’objectif. Et c’est tellement important que c’est écrit sur de gros écrans (Tableaux Andons) au dessus de ligne. Chez Toyota aussi il arrive des problèmes, et comme nous l’avons dit précédemment les ouvriers arrêtent la chaîne. La seule différence, c’est qu’on ne leur demande pas d’aller plus vite, on ne leur met pas plus la pression, on ne les fait par courir. Cela fait partie de la vie industrielle d’avoir des problèmes, donc les solutions sans stress sont prévues. 7 véhicules « perdus », c’est 7 minutes supplémentaires de travail au delà de l’horaire normal pour finir la production prévue et ne pas retarder la livraison au client d’une semaine ou 15 jours. Cela fait partie du contrat entre l’entreprise et les employés. Pour que ce nombre de véhicules « perdus » diminue sans cesse, la résolution de problèmes est instituée comme culture commune, et les causes racines sont traquées et éradiquées.

Lire le reste de cette entrée »


Le chauffeur de bus et le muda d’attente

21 février 2011

Sujet Lean management : le muda d’attente pris sous l’angle de la politique urbaine de nos maires, victimes, comme nous, de leurs croyances, habitudes, et « bon sens commun ».

Imaginons qu’un agriculteur soit obligé de s’arrêter au feu rouge tous les 250 mètres quand il laboure son champ.

Cela vous parait complètement crétin, n’est-ce pas?

Alors pourquoi ne trouvons-nous pas crétin qu’un chauffeur de bus, ou nous même, subisse le même calvaire quotidiennement?

Bus au feu rouge

A cause de nos croyances!

Lire le reste de cette entrée »


Le prix du boeuf

24 novembre 2010

Sujet Lean Manufacturing : Le MUDA de Transport pris sous l’angle de la distribution de produits carnés en europe.

Le centre d’information des viandes fait actuellement une campagne de publicité « Soyons fermes » pour « redorer » l’image de la viande dans nos assiettes.  C’est une initiative louable. Je vais régulièrement dans le Charolais, et y déguste de bonnes viandes, d’animaux élevés au pré…. Mais pas au prix payé à l’éleveur qui est de 2 à 4€ du Kg au marché de Saint Christophe en Brionnais. La côte de boeuf label rouge est plutôt affichée à 19€ du Kg pour les détaillants locaux les moins chers. (2,70€/kg en moyenne pour l’agriculteur – 0,65 de rendement soit 4,15 €/kg en entrée d’abatoir, 1,5€/kg de coûts industriels soit 6€/kg en entrée de distribution. Dites moi qui fait son beurre avec les vaches!)

Une des annonces de cette campagne d’information nous parle de la mention d’origine, véritable PASSEPORT des viandes : lien

Ce message nous dit que sur une étiquette on peut avoir la mention : « né en Espagne, élevé en Italie, Abattu en Allemagne »…et mangé en France!

Lire le reste de cette entrée »


Posez-nous des questions!

14 octobre 2010

Le lean est toujours une nouvelle science en 2010, et n’a toujours pas de laboratoire de recherche qui s’en occupe. Tout reste à faire en termes de diffusion des connaissances, de formation, de publications, de transmission de savoirs.

Le sujet est très « ésotérique », les experts débutants légion et l’organisation industrielle est en perpétuelle mutation ce qui n’arrange pas les choses.

Les besoins de chacun sont très divers, du parfait débutant « Lean Kesako? », au praticien avancé « Comment dimensionner et faire respecter le FIFO d’approvisionnement sur ma ligne d’assemblage? »

L’idée est de récolter ici vos besoins, du plus basique au plus ardu, pour ensuite créer des pages appropriées afin d’alimenter une FAQ. Et oui, autant mettre en oeuvre ici les bonnes pratiques. Commençons par un système tiré par « le besoin du client ».

Quelques exemples pour vous aider à mettre en marche vos neurones:

  • * Qu’est-ce qu’une Gemba Walk?
  • * Dans ma région qui peut nous aider pour débuter?
  • * Comment créer un Kamishibai Board?
  • * Connaissez-vous quelqu’un qui peut convaincre mon patron de faire du Lean?
  • * Quelles informations dois-je trouver dans une Fiche de Travail Standardisé, qui doit l’écrire, et où dois-je la placer?
  • * Avez-vous des livres Lean à recommander en Français pour un débutant?
  • * Je fais un travail de recherche sur les flux tirés, avez-vous des articles scientifiques à proposer?

Postez vos questions (uniquement) en commentaires! Toutes les contributions sont les bienvenues. Plusieurs cerveaux ordinaires valent mieux qu’un cerveau de prix Nobel.

(Les commentaires sont modérés, il n’est pas nécessaire de donner votre adresse e-mail, sauf si vous souhaitez une réponse personnelle directe).


Bienvenue

14 octobre 2010

Blog d’animation de la communauté Lean en France.

Ce blog se veut la concentration en un lieu de ce qui se fait de mieux à propos de lean en France, d’évènements, de sources d’informations, de formations, de contacts d’experts.

Un besoin sur le sujet Lean? Un expert connait la réponse! ==>utilisez le formulaire de cette page.

Ce Blog est animé par Emmanuel JALLAS, membre fondateur de l’Institut lean France

Retrouvez-nous également sur Pearltrees